Sortie de l'association de l'AMCO à Océanopolis Brest

 

1- Visite de l’AMCO à Océanopolis Brest - le 16.10.2005 - partie technique (1ère partie)

Fonctionnement d'Océanopolis

 

La visite technique a commencé par le laboratoire où on lieu tous les tests d'eau pour la totalité des bacs.
"Notre guide" Jean-Marie"Notre guide" Jean-Marie
Nous avons appris que Océanopolis pompait l'eau directement dans la rade de Brest 
à hauteur de 160 000 litres heures.
Les tests se font 1 fois par semaine, tests classiques : calcium, magnésium, KH etc.
Pour les tests plus pointus comme le strontium par exemple, ils font appel à un laboratoire extérieur.
Première constatation, le fait d'être en changement d'eau quasi permanent,
ils n’ajoutent que très peu de produits,
contrairement à ce que nous faisons avec les différents chlorures, oligos et j'en passe,
Jean-Marie "photo" "c'est notre guide" en profite d'ailleurs pour nous avertir de
bien faire attention à ce que l'on rajoute,
il s'agit bien souvent que d'eau et de poudre de perlimpinpin.
 
Nous passons ensuite dans la salle ou se trouve quelques bacs d'environ 1000 litres
qui servent de quarantaine"photo",
On a pu y voir comme Laurent sur la 1ère photo 4 ou 5 Ptérïs Volitansde belle taille,
devenus trop gros ils sont destinés à poursuivrent leurs vies dans d'autres aquariums publics.
Il y a également quelques bacs plus petits dans lequel on a pu apercevoir
entre autre un joli couple de gobies.
 
 
Je crois que la surprise technique de la journée a eu lieu dans cette salle en découvrant le mode de filtration.
On s'attendait tous à trouver des écumeurs de taille respectable, et au contraire il n'y en a pas.
La méthode utilisée va à l'encontre de tous ce que l'on peut lire et
voir actuellement sur les sites et forums d'aquariophilie récifale.
En fait il s'agit d'une méthode assez simple si l'on peut dire qui consiste à faire passer l'eau
sur 3 pains de mousse bleue de différentes densités, de la plus large vers la plus serrée "photo".
 Le mode de filtration (sergio et Alain)
Ce passage d'eau se fait assez rapidement il s'agit d'une filtration mécanique
qui permets de retenir les impuretés et sédiments présents dans l'eau,
l'eau passe ensuite plus lentement au travers d'une couche de maërl,
ce qui assure la filtration biologique, et elle passe pour finir dans une lampe UV
avant de remonter vers le bac. La seule difficulté est de trouver  
la bonne vitesse de passage d'eau sur le maërl, afin d'avoir un maximum de bactéries présentes.
En ayant un changement d'eau de 1% par heure sur les bacs récifaux,
cela permet également de ne pas avoir de problèmes de nitrate. Jean-Marie insiste sur le fait
de bien étudier sa filtration en fonction de la population présente dans le bac.
 
Nous passons ensuite dans une salle plus petite destinée à la culture du phytoplancton"photos".
Phytoplancton à différent stade L'AMCO attentif Dans les fioles se trouvent les souches de phytoplancton
 
Dans la salle suivante "photos", plusieurs bacs abritent les boutures de coraux,
ainsi que quelques couples d'amphiprions de différentes espèces.
En ce qui concerne les boutures elles sont collées sur des tubes en plastique,
ce qui permets facilement leur introduction dans le bac principal en faisant
un trou dans le décor, et il suffit d'emmancher le tube de plastique à l'intérieur.
Les bacs abritants les amphiprions ont tous une anémone,
et un deuxième bac monté en série afin d'avoir la même eau est installé en dessous pour recevoir les jeunes.
Bacs de reproduction d'Amphiprions
Ici dans les bacs du haut, se trouve les couples de diverses espèces d'Amphiprions.
Et en bas les alevins.
 
Ici, il y a pas mal de boutures qui aurait trouvées une bonne place dans mon bac (philo56),
genre Stylophota vert et Acropora Efflorescens.
 
Les bacs à boutures
(Photos 800 pixels de moyennes qualitées car les bacs ne sont pas prévus pour être vu du public,
donc pas forcément nettoyés et en plus il y avait pas mal de faux jour).
_____________________________________________________________________________
2 - Visite de l’AMCO à Océanopolis Brest - le 16.10.2005 - partie technique (suite)
 
Compte rendu de Sergio56
et photos de Philo56 et 1 photo de Mikelef
 
Pour nourrir les jeunes ils utilisent des nauplies d'artémia, mais pas n'importe lesquelles,
Jean-Marie nous précise qu'il existe différentes souches d'artémia.
Une nauplie d'artémia a une valeur nutritive valable 2 heures seulement après sa naissance,
après ça ne vaut plus rien, il faut donc la nourrir pour cela ils utilisent du "Super Selco"
il s'agit d'un mélange très nutritif à diluer dans l'eau ou se trouve les nauplies,
elles vont s'en gaver, et il suffit de les distribuer ensuite aux alevins.
Malheureusement ce produit est sans doute introuvable pour le particulier,
mais il y a un palliatif facile à se procurer, il s'agit de la levure de boulangerie.
Le taux de réussite étant de 90% avec le "Super Selco", il va tomber seulement à 20% avec la levure.
La visite continue dans la salle ou se trouve les systèmes de filtrations mécaniques
et biologiques des grands bacs à poisson"photos", même principe que pour les petits,
toujours pas d'écumeurs, mais là la mousse est remplacée par du sable.
 
                                                                                               
_____________________________________________________________________________
3 - Visite de l’AMCO à Océanopolis Brest - le 16.10.2005 (suite) - partie technique et public
 
Bac de 60 000 litres (net) d’ OCEANOPOLIS  à  Brest  -  Finistère ( 29)
 
Fiche technique de l'aquarium
 
Dimension (Lxlxh): 12,5 x 2,5 x 2,5
Décor 3.5 tones d'aquaroches et 1,5 tone de pv - Photo Océanopolis - Photo Océanopolis -
 
Date de mise en eau: 10/1999
Type bac : Récifal
Type maintenance: Filtres à sable pression. Apport eau neuve 1% par heure
Volume décantation: 0
Ecumeur: non
Réacteur à calcaire: Non
Réacteur à calcium: Non
PH mètre: Mesure de paramètres en continu : pH, potentiel redox, T°, Oxygène ( par lecture optique )
Brassage total: 110 m3/h environ
Détail du brassage : Pompes de brassage, chasse auto-amorçante 800 litres tous les 10 min
Chauffage (watts): Récupération de la chaleur émise pour faire du froid dans les autres pavillons.
Pierres vivantes :1500 kgs environ
Autres pierres : Aquaroche 3500 kgs environ sur squelette PVC et grillage plastique
Hauteur de sable: 15 cm environ
Longueur du bac en façade: 14 mètres
Façade: En methacrylate ( comme pour la plupart des grands bassins d’Oceanopolis ), d’une dizaine de cm d’épaisseur environ.
________________________________________________________________________
Eclairage:  5 projecteurs HQI) de 1000watts
               : 28 projecteurs HQI de 400 watts
T°couleur kelvin:  5600 et 10 000°K                    
Eclairage total: 16200 Watts + éclairage lunaire avec cycle + éclairage naturel zénithal
Durée éclairage totale jours: 14h / 10h
________________________________________________________________________
T° moyenne été/hiver:  24° /  26°
Densité moyenne: 34/36 % (entre 1.025 & 1.026)
Additifs  utilisés: aucun                                                                  
Entretien : nettoyage de la vitre en plongée deux fois par semaine par deux plongeurs.
                Une à deux plongée par mois pour entretien sur coraux.
 
Changement d’eau: 432 000 litres par mois...
Nourriture: broyat moules et crevettes pour poissons seulement.
________________________________________________________________________
Population poissons : Chirurgiens, labres, Chelmon rostratus, Gobiodon,
                                   Pygoplites diacanthus, Centropyge, Anthias, Synchiropus…
 
Population invertébrés :  Essentiellement coraux durs, Tridacna squamosa…
 
Fiche technique communiquée par:        Dominique Barthélémy
 
                                            Responsable du Pavillon Tropical OCEANOPOLIS
 
le bac au démarage
 
 
 Laurent et sergio
La visite technique se termine, et nous rejoignons le reste de l'équipe, femmes et enfants partis visités le pavillon polaire pendant ce temps. Le reste de la journée est consacrée à la visite d'Océanopolis, mais coté public cette fois, avec entre autre le super bac récifal, et un bac F.O.(fish only) très riche en variété de poissons tropicaux.

 
Remerciements à la Direction d'Océanopolis pour nous avoir permis de voir ce que le public ne voit pas habituellement, à Jean Marie Carré "notre guide technique" pour le temps et les renseignements qu'il nous a communiquer.
Je n'oublie pas non plus notre guide Agathe pour la partie public sur les différents pavillons.
Merci également à Dominique Barthélémy pour la fiche technique du grand bac corallien.
Et enfin un grand Merci à Mike pour avoir su organiser cela !!!
 
 
 
 

Date de dernière mise à jour : 05/10/2014

Aquariophilie récifale à Plescop (56 Morbihan) Copyright © 2003-2014 - Aquariophilo -

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×